La concurrence - extrait -

Face à celle-ci, l’alerte doit être permanente. Connaître ses concurrents est une nécessité absolue pour l’entreprise. Elle permet d’adapter au fur et à mesure, la politique commerciale de l’entreprise qui lui évitera ainsi de ne pas être lâchée du peloton de tête, voir même de garder un léger avantage. Pour contrer cette concurrence, il faut organiser une recherche constante d’informations la concernant.

En premier lieu, les commerciaux sont le relai terrain-entreprise  idéal et doivent, à ce titre être attentifs  à tous les agissements des concurrents et  faire remonter toutes ces informations jusqu’à la direction de l’entreprise

Exemples d’informations à recueillir sur les concurrents :  

• Quelles sont leurs alliances ?

• Quel est le nombre de leurs bureaux et leurs établissements ?

• Quels sont les prix proposés ? • Quelle est leur gamme de produits ?

• Quels sont les structures de leurs réseaux de distribution ?

• Combien de commerciaux sont présents  sur le-terrain?

• Ont-ils des stocks importants ?

• Connaissent-ils des difficultés de réapprovisionnement ?

• Connaissent-ils quelques difficultés financières ?

• Font-ils  partie d’un groupe ?

• Les concurrents réalisent-t-ils régulièrement des promotions ?

• Les lettres professionnelles, les syndicats représentatifs, la presse, peuvent être également riches de renseignements.

• …  …  …

En second lieu, récolter des éléments d’informations, passe également par des bonnes relations à entretenir avec les clients et les fournisseurs de l’entreprise. Ne pas perdre de vue que la concurrence peut agir de la même manière.

En troisième lieu, l’achat et l’examen de produits concurrents peuvent apporter de précieux enseignements. Ne pas oublier, dans la mesure du possible, de tester le SAV de la concurrence.

L’écoute sera permanente parce que toutes les informations recueillies vieillissent très vite. . L’autre aspect de la lutte, face à cette concurrence passe également par sécuriser, dans l’entreprise, tous les lieux susceptibles de lui apporter des informations. De même que les informations sortant de l’entreprise devront être filtrées. Au niveau des salariés, le contrat de travail devra comporter une clause garantissant la tenue du secret professionnel dans l’exercice quotidien de leurs tâches.

Le chef d’entreprise devra mettre l’accent sur l’impératif respect de toutes ces mesures afin de sauvegarder l’entreprise et ses emplois.